la politique en banlieue, c’est l’antithèse du bonheur de dormir accompagné

Tout personne ayant déja passé une nuit seule dans un lit sera d’accord avec moi, c’est plate.

Tout le contraire des tractations politiques ayant lieu à Terrebonne, ville-fusionnée de mon enfance.

La Presse rapporte aujourd’hui une nouvelle très funnée sur les combats de transfusion ayant actuellement lieu à l’Assemblée Nationale.

Pour résumer, le parti Liberal du Québec sait qu’il perd tout le temps dans le comté, mais il tente quand même de voler le député de l’ADQ. Quitte à lui offrir un poste après la prochaine élection.

Publicités
Explore posts in the same categories: politique

2 commentaires sur “la politique en banlieue, c’est l’antithèse du bonheur de dormir accompagné”

  1. crinoline Says:

    pourquoi je lis systématiquement «Tout (sic) personne ayant déja passé une nuit seule AVEC MOI dans un lit sera d’accord, c’est plate.»??

    😛

  2. bancdeplastik Says:

    je sais pas, parce que t’es pocket?


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :